Barrage de Bimont

Barrage de Bimont

Le barrage Bimont est un ouvrage particulièrement sûr. Ses fondations sont établies sur une roche calcaire massive. Ses dimensions sont considérées comme confortables au regard de la retenue d’eau. Que faire en cas de problème ?

À lire
Lecture

Lecture

L'auteur de ce site vous propose de découvrir ses romans, dont "Le Rabot de Louis" et "Sous le Métro, la Plage"

À lire
Et si les pendus...

Et si les pendus...

Née avec les Allées Provençales, la récente place François Villon, auteur de « La ballade des pendus », a une incroyable particularité autant historique qu’involontaire...:

À lire
____________________________________
Actuellement : 113 articles à lire dans ce journal
Accueil / Histoire / La Butte des Trois Moulins
Histoire d’une ville Johnny à Aix-en-Provence La plage d’Aix-en-Provence Le Grillon en peinture Les Pastore : la Cigale et le Grillon La Butte des Trois Moulins La Bastide Beisson La bastide de la Mareschale Avant Quick, la Brasserie Mirabeau Aix en 1942 Bimont avant Bimont Qu’est devenue cette boutique ? Madame le Juge Boudu Pourquoi pas nous ? Des parcmètres à Aix ? Les Assassins de l’ordre Le Grillon, et avant ! Les eaux d’Aix-en-Provence en 1705 Aix en trolleybus Aix en tramway Population de la ville d’Aix en 1911 Encagnane à travers les âges Vraies ou fausses ? La vraie ballade des pendus À la ressource de l’ouvrier Vierge et enfant Le budget primitif de 1965 Le mémorial des rapatriés Station thermale Paris-Lyon-Méditerranée Aix, capitale de la Provence Quand les lampes Zénith rattrapent nos taches ! SuperU avant SuperU Balade aixoise Happy Aix ! Présentation « officielle » d’Aix-en-Provence La cité du livre en 1989 La fête des enfants à Aix en 1956 Inauguration de l’atelier Cezanne en 1954 Grosse omelette à Aix en 1965 Ouverture de la foire des semences à Aix en 1964 Vues d’Aix en Provence en 1950 Danse dans la rue Christian Ranucci Inondations à Aix en Provence en 1993 Festival d’Art Lyrique et de Musique en 1967 Cezanne et moi Les américains d’Aix en Provence en 1978 Gros plan sur le film « Aix-en-Provence 1946-1968 » À double tour Quatre garçons pleins d’avenir La femme flic La cuisine au beurre Le barrage Zola vidé Barrage de Bimont : retour vers le passé Jean Scholastique Pitton Retour chez ma mère Les trois frères Les Arnaud Le juge Fayard, dit le shériff L’amour en douce La moutarde me monte au nez La Sainte Victoire Le hussard sur le toit Fiston Meurtres à Aix-en-Provence La sirène du Mississipi 25e anniversaire des Lampes Zénith Comment ça, il ne fait pas beau ? Relais Saint-Christophe Sur la voiture Brasserie La Royale À la Ménagère Fonderie Moderne d’Aix-en-Provence Société des Thermes d’Aix-en-Provence Le Grand Café Leydet en peinture La gare de marchandises Vestige du casino d’Aix La place de la Libération Pour la réouverture de la terrasse du GTP à Aix-en-Provence Encagnane : son histoire Encagnane en 1958 Encagnane en 1911 Encagnane en 1889 Encagnane en 1870 Encagnane en 1950 Encagnane en 1866 Encagnane en 1830 Encagnane au XVIIIe siècle Encagnane de 1930 à 2016 Encagnane en 1964 Encagnane en 1983 Encagnane en 1930 Encagnane 1934-2015 Encagnane en 1950 Encagnane en 1990 Carte d’identité d’un employé de la Manufacture Française de Lampes Électriques Encagnane en 1979 Encagnane en VIDEO 3D

Histoire

La Butte des Trois Moulins

Les Trois Moulins existent-ils encore sur la butte éponyme à Aix-en-Provence ? Et pourquoi semble-t-il y en avoir quatre ?

On trouve des traces de cette butte, dite de Saint-Eutrope dans « l’Encyclopédie Méthodique » par M. Desmaret de l’Académie des Sciences en 1828 : « Aix me paroît donc, dit-il, assez bien limité géologiquement par une ligne qui pasteroit, en fortant d’Aix du côté de l’est, aux moulins de la butte Saint-Eutrope, suivroit le torrent de la Mignarde, iroir rejoindre la Touloubre sur la route de Venellea; côtoyeroit cette rivière jusqu’à la Calade, sur la route de Paris, & de là, revenant à Saint-Martin, à Valferre, gagneroit la route de Condoux jusqu’à Aix. » À cette époque, elle ne peut se nommer « des trois moulins« .

Dans la « Description géologique des environs d’Aix-en-Provence » de Louis Collot en 1880 : « Elle part de l’hospice des aliénés, sur la butte du mont-perrin, et se dirige vers le N.-N.-E. en coupant la ville pour atteindre les trois-moulins. Dans cette partie on voit le Miocène supérieur Mi et Ms se redresser au pied des Trois-Moulins…« 

Quant à savoir ce qu’on y trouve en plus des moulins, consultez la liste des plantes de la Société Botanique de France, éditée en 1868, qui la nomme « Colline des trois moulins » :

GOOGLE BOOK

Et puis, cette gravure exécutée en 1834 par Nyon d’après un dessin de Rauch :

Nous les voyons dans cette photo de Claude Gondran, datée du dernier quart du XIXe siècle :

Bibliothèque Méjanes – Cote PHO. GON. (1), 6

Les trois moulins. À droite, ce qui semble être un moulin sans ailes est en fait un pigeonnier…

CADASTRE FEUILLE 23 – 000 AX 01

Google Map

Et en vidéo, c’est plus clair :

 

« Autrefois, la ville était prisonnière de ses remparts et les habitants n’en sortaient guère. Cependant au printemps, avide d’air et de lumière, ils venaient chercher sur le plateau, près du vieux moulin en ruine, ce qui leur avait tant manqué dans leurs salons fanés… C’était le temps des fleurs qui s’étendaient à perte de vue et seules quelques fermes se laissaient apercevoir à l’horizon au milieu des vergers roses et blancs. Parfois un peintre éprouvait le besoin de fixer sur la toile les tendres couleurs… Puis les remparts tombèrent, les citadins prirent l’habitude de construire « à la campagne » et au cours de quelques folles années, de grandes et laides maisons sortirent de terre afin d’abriter de nombreuses familles… La campagne avait subitement disparu… Les hommes, étrangement, épargnèrent leur moulin en ruine et quelques pruniers par-ci, par-là, résistèrent courageusement à l’oppresseur. »

Clo Redon

Et le pigeonnier, à droite sur la photo de Claude Gondran ?


Source et droits des documents de cet article :


  • Collection personnelle de Thierry Brayer

Toute réutilisation commerciale sans autorisation est interdite
Par contre, n'hésitez pas à partager les articles !


1 commentaire

  1. Bene A. 5 décembre 2017 11 h 33 min

    Dans les années 1960. La butte des 3 moulins était parsemée de champs de lavandes avec des dizaines de ruches. Les élèves de l école annexe étaient les bienvenus pour les sorties écologiques. C’était le temps où tout avait de la valeur.

Laisser un commentaire