La vraie plus petite rue d’Aix-en-Provence


Petite ? Est-ce que ce mot veut dire « étroit » ou « peu large » ?

Il est de coutume de dire à Aix-en-Provence que la palme de la plus petite rue revient à la rue Esquicho-Coude, Si celle-ci est étroite au point que deux personnes qui se croisent sont obligés de se frôler fortement car sa plus petite largeur est d’environ 1 mètre 20,  tout comme la rue de l’Annonerie Vieille dans sa partie sud et comme la sortie du passage privé Agard sur le cours Mirabeau, elle n’est pas la plus petite quant à sa longueur.  La vraie plus petite rue – la moins longue – est la rue (de) la Barantanque, entre la rue Méjanes et la place Richelme, qui, bien que fermée récemment pour certainement éviter de servir d’urinoir  à ciel ouvert, n’en n’est pas moins publique : sa largeur minimale est de 1 mètre 70, donc pas très étroite, mais sa longueur n’est que de 19 mètres contre les 39 mètres de la rue Esquicho-Coude.

Voilà qu’en dit François Ambroise Thomas Roux-Alpheran : La petite ruelle qui, de la rue de la Boucherie, va se jeter dans la place aux Herbes, vis à vis la halle au poisson, fut ouverte en 1652 et s’appelle la Baratenque, du nom d’une jardinière qui avait alors son établissement entre cette ruelle et la halle. Voir ici


Sources et droits des documents de cet article :



• Collection personnelle de Thierry Brayer

Toute réutilisation commerciale sans autorisation est interdite
Par contre, n'hésitez pas à partager les articles !


Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire