Le mystérieux boulevard Carnot


Dans une délibération du 6 juillet 1894, Benjamin Abram, maire, déclare : Aix doit avoir un boulevard Carnot, Sadi Carnot ayant étant assassiné le 25 juin 1894.

Soit ! Une bonne idée mais il y a comme une anomalie dans la chronologie des faits !

Le 9 mai 1894 : une délibération fait bien mention du renommage du boulevard de la Plate-forme en boulevard Carnot. Ce serait un hommage à un personnage vivant ? Très rare à Aix et en France !

Cependant, le Mémorial d’Aix du 13 mai 1894 annonce les changements de Benjamin Abram pour les rues d’Aix, mais ne fait pas mention du boulevard Carnot, et il en est de même pour Le National : étonnant !

Le Mémorial d’Aix 13 mai 1894

 

Le National 13 mai 1894

Le 25 juin 1894 : Sadi Carnot est assassiné à Lyon.

Le 6 juillet 1894 : une délibération du maire Abram est rédigée concernant ledit Boulevard à feu Sadi Carnot.

Ce qui est donc à retenir, c’est que le 13 mai 1894, il n’était pas encore prévu de rendre hommage à Sadi Carnot, si on en croit les comptes-rendus des journaux et les documents préparatoires, que gardent précieusement les Archives Municipales, qui n’en font pas mention non plus.

Il y a fort à parier qu’il y a eu là une modification illégale a posteriori de la délibération du 9 mai 1894, sans doute copiée dans le registre beaucoup plus tard, ce qui a permis ce rajout sans ratures, ni vu ni connu !

Une délibération modifiée doit-elle être annulée ? Si c’est le cas, tous les renommage des rues de cette délibération doivent être aussi annulés : ainsi, la place Jeanne d’Arc redeviendrait la place des Marronniers, le cours Gambetta, le cours Sainte-Anne et la rue Cellony (avec 2 L), la rue des Bourras, etc.

Qui veut déposer un recours ? 🙂


Sources et droits des documents de cet article :



• Collection personnelle de Thierry Brayer
• Gallica.bnf.fr / Bibliothèque nationale de France

Toute réutilisation commerciale sans autorisation est interdite
Par contre, n'hésitez pas à partager les articles !


Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire