Chantal Guyot-de Lombardon dédicacera "Journal d'absence"


Journal d'absencesamedi 10 novembre de 10h à 13h

Chantal Guyot-de Lombardon est professeur de Lettres honoraire et membre
de l’Académie d’Aix. Elle est l’auteur d’une biographie sur les
écrivains provençaux Marie et Joachim Gasquet (2013- Académie d’Aix
éditions). Son nouveau livre, riche en documents personnels, se passe essentiellement dans le contexte de la Première Guerre mondiale et Aix et le Tholonet en sont le cadre de référence.

Journal d'absence

21€

« L’armistice avec l’Allemagne est signé. On ne se tue plus. »
Ces deux phrases sur un banal carnet de comptes en date du 8 novembre 1918 marquent un point final à la quête entreprise par l’épouse de Guy de Lombardon pour retrouver son mari, porté disparu en septembre 1914 dans les premiers combats de la Grande Guerre. Journaliste à l’aube d’une carrière d’écrivain, Guy était né à Aix-en-Provence en 1883.
Journal d’absence est d’abord le récit de la passion amoureuse contrariée de ce jeune couple aixois et des joies et des difficultés de leur trop courte intimité familiale. Mais en ce centenaire de l’armistice de 1918, ce livre, parfaitement étayé historiquement, permet aussi de revenir sur l’arrière-plan chaotique du début de la guerre de 1914 et sur ses conséquences.
Écrits de jeunesse, journaux intimes, poèmes d’amour, lettres du front, photographies… la jeune veuve avait tout gardé mais ces archives privées conservées depuis plus de cent ans dans la maison de famille attendaient en silence. Partie sur les traces de ce grand-père qu’elle n’aura jamais connu mais dont elle partage le goût de l’écriture, la narratrice s’est laissé guider par toutes ces voix de papier qui, de retrouvailles en retrouvailles, la conduisent jusqu’à son propre passé.


Source: LE BLASON


Sources et droits des documents de cet article :



• Collection personnelle de Thierry Brayer

Toute réutilisation commerciale sans autorisation est interdite
Par contre, n'hésitez pas à partager les articles !


Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire